En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

"Migrations" - FRAC

"Migrations" - " Le monde est leur atelier " - FRAC

Par Communication Lycée, publié le jeudi 8 septembre 2016 16:38 - Mis à jour le jeudi 17 novembre 2016 14:06

Le FRAC des pays de la Loire et l'artothèque de la Roche-Sur-Yon sont des partenaires privilégiés du Lycée Notre-Dame. Des expositions sont régulièrement présentées dans la galerie de notre établissement et ouvertes à tous nos élèves de tout niveau. Des élèves d'arts plastiques formés assurent la médiation auprès des autres classes, enseignants et public extérieur. Une pratique intéressante in situ.

 

LE FRAC - FONDS RÉGIONAL D'ART CONTEMPORAIN

Deux expositions itinérantes sont présentées chaque année dans des lycées des cinq département des pays de la Loire. Elles rassemblent des oeuvres de la collection du FRAC des Pays de la Loire et des livres d'artistes.

Deux axes sont abordés : les artistes qui arpentent le monde, d'une part ; et ceux qui le questionnent de manière critique, parfois politique d'autre part.

Dans notre établissement nous avons débuté la programmation de la galerie par l'exposition " MIGRATIONS " - " LE MONDE EST LEUR ATELIER ". Cette exposition présente des oeuvres de Neal Beggs, Marcel Dinahet, Jean Fléaca, Jean-Luc Poivret, Kristina Solomoukha et deux livres d'artistes de Wim Delvoye et d'Hamish Fulton.

 

Cette exposition rassemble des oeuvres qui sont issues de démarches artistiques liées au voyage, au déplacement, à la circulation.

 

L'artiste promeneur, flâneur, arpenteur :

Chez Hamish Fulton, la marche devient une démarche artistique. De ces parcours il rapporte des textes et images en noir et blanc. Il fait de la mobilité le ferment de son oeuvre. Marcel Dinahet va même communiquer le mouvemeent lié au déplacement dans ses vidéos. L'artiste déambule, arpente, prélève des fragments qui lui servent à dire le monde.

Le monde comme support

L'artiste par sa marche ou son action agit directement sur le monde. L'artiste se nourrit de l'environnement tout en agissant directement dessus. Dans la pratique de Jean Fléaca, c'est cet état de rencontre qui est convoqué, rencontre entre l'artiste et le monde.

Une cartographie sensible

L'oeuvre peut devenir un moyen de percevoir le monde autrement. Les cartographies imaginaires et ludiques de Wim Delvoye sont une invitation à un voyage plus poétique.

Pour les artistes rassemblés dans cette exposition, l'environnement est à la fois lieu, cadre, support et sujet d'une sorte de performance qui ne consiste parfois qu'à être au monde.

 

Pièces jointes